Quand le coffre est ouvert, même le plus honnête est un voleur (Mexique)

Vous êtes ici

Accueil

Avec Trump, l’Amérique d’abord

Trump à la Maison-Blanche : « Tous les ingrédients d’un désastre sont réunis » affirmait, le professeur américain, Stephen Martin Wal. Déjà au début de son mandat, Trump reste Trump. Imprévisible, impulsif, et apparemment impréparé. Il multiplie les bourdes avec tous, même au sein de sa famille politique. Il est là celui que beaucoup attendaient très peu à la tête du pays le plus riche et le plus puissant du monde. Et, il ne semble pas lésiner dans l’application des promesses électorales qui l’on propulsé à la maison blanche. Construction des murs, reconsidération des accords internationaux, jet d’opprobre sur les institutions mondiales, etc. Néanmoins, Trump semble marquer une rupture avec les politiciens classiques. Antisystème, il dit tout haut ce que les autres murmurent en secret. Et cela non sans plaire à ses nombreux fans. Il va outre le ‘politiquement correct’.

A l’intérieur du pays, il s’est mis à dos beaucoup de catégories des personnes et pas pour le moins puissantes : les média, les services de renseignements, les juges, etc. On craint l’installation d’un gouvernement à la pensée unique, celle du milliardaire-président et son hémicycle.

L’équilibre des pouvoirs prôné dans ce pays qui jure sur la démocratie et la statue de la liberté arriverait-il à pondérer les dérives protectionnistes et peu orthodoxes d’un populiste que la démocratie à l’américaine a placé au sommet du monde ? S’il n’en peut pas, cet homme pourra influencer de façon imprevisible et en mal l’avenir, non seulement, de l’Amérique son pays, mais aussi, de toute l’humanité. La puissance d’un homme ou d’un pays ne peut pas constituer une preuve efficace de remise en question des principes qui tiennent le monde en équilibre, à commencer par la non prolifération des armes nucléaires, la limitation du réchauffement climatique,… pour ne citer que ces deux là.

L’Amérique first’, (L’Amérique d’abord) est un objectif louable pour les USA. Néanmoins, il faut tenir compte des liens que celui-ci doit entretenir avec les autres composantes de la planète. Aucun pays ne vit pour soi-même comme il en est pour les hommes. Ce pays est riche de sa grande diversité qui plonge ses racines outre atlantique. Et la complexité des enjeux géopolitiques ne peut pas être approchée au rythme de téléréalité. Le rêve américain contenu dans la Déclaration d’indépendance américaine de 1776, signifie la « poursuite du bonheur » que James Truslow Adams dans son livre The Epic of America (l’épopée de l’Amérique, 1931) résume par« l’accès aux libertés fondamentales et l’ascension sociale par le mérite ». Une réalité composite, un creuset d’une intégration des capacités diverses qui ont produit l’Amérique actuelle au prix de beaucoup de sacrifices que l’on ne peut pas nier ni renoncer aujourd’hui. Ce serait une trahison des labeurs des pères fondateurs qui ont bâti cette nation arc-en-ciel au prix du sang.

Que le culte d’un soi fabriqué et imposé, ne devienne pas un piège pour l’avenir de ce pays des miracles. Le risque est bien grand. En effet, grâce à la culture de l’illusion et à la propagation de la pensée magique, on peut occulter les véritables enjeux politiques de la crise généralisée qu’il provoque. Il semble que ‘l’idéal trumpiste’ se réalise dans la prophétie de l’écrivain et journaliste américain Christopher Lynn Hedges qui appelait son pays au titre du livre qu’il avait écrit : « L’Empire de l’illusion ».

Jean Claude Kobo

Notre revue

Collaborateurs

Rions un peu

-Dans cette prison modèle, dit l'officier à un nouveau prisonnier, tous les détenus peuvent continuer à exercer leur propre travail. Que faisiez-vous avant?

-Hum... On m'apppelait 'pickpocket'!

Saints d'Afrique

On sait peu de la vie de ce prêtre, polémiste et exégète. Il était à Alexandrie avant 640 et plus tard, entre 678 et 689, au temps du Patriarche monophysite Jean III.

Témoignages

Père Désiré Koguapa

Le Père Désiré KOGUAPA, missionnaire combonien, est originaire de Rungu, un petit village de la Province Orientale en République Démocratique du Congo. Il a été ordonné prêtre le 7 octobre 2012. Avant et après cette date il a travaillé au Pérou, en Amérique Latine.

Maman Anne Kalokalo

Si quelqu’un me demandait quels sont les piliers de notre paroisse de Ste. Anne d’Isiro (Province Orientale - RDC), je n’aurais aucune hésitation à répondre : les “Femmes Seules avec Jésus” (FSJ) et celles de la “Légion de Marie”.

Frère Toni Piasini

Le Frère Toni Piasini est un missionnaire italien arrivé en République Démocratique du Congo en 1970. Au cours ses premières années il a travaillé au Diocèse d’Isiro-Nyangara ; mais pendant les dernières 22 années il poursuit son travail missionnaire au Diocèse de Bondo, au nord du pays, à la frontière avec la République Centrafricaine.

Adresse

Av. Métallurgie 2369

Kingabwa - Limete - Kinshasa (RDC)

B.P. 1800 - KIN1