Quand le coffre est ouvert, même le plus honnête est un voleur (Mexique)

Vous êtes ici

Accueil

Conversion écologique (Congo-Brazzaville)

Les préoccupations environnementales sont de plus en plus partagées par les épiscopats. C’est le cas notamment au Congo-Brazzaville, où les évêques, dans leur message de Noël et du Nouvel An, ont dénoncé la disparition progressive des forêts «à cause de l’exploitation excessive du bois et d’une politique de reboisement au rabais sur l’ensemble du territoire national». Les Evêques rappellent que le Congo est riche de ressources forestières, agricoles, minérales et maritimes, autant de dons accordés par Dieu. Mais c’est pour mieux se demander : «Que faisons-nous de ces bienfaits de Dieu ?».

À l’exploitation sauvage du bois, s’ajoutent les incendies sauvages allumés «par des personnes parfois mal intentionnées» qui «détruisent des forêts entières» dans les villages et l’inexistence dans les villes d’un système de collecte des déchets et des eaux sales, faisant des rues et des cours d’eau de véritables décharges. Lacs et fleuves, qui fournissaient de l’eau pour boire et se laver «ont été transformés en toilettes et en poubelles». Le manque d’entretien des rivières et des espaces publics est également la cause du développement du paludisme qui reste selon les évêques «la cause principale de la mort» au Congo. Face à tous ces défis, l’épiscopat congolais appelle à «une conversion écologique» qui passe par le respect de la nature et par l’éducation. Il propose aussi la réintroduction de l’éducation civique dans les écoles et la mise en place de programmes spécifiques à transmettre au moyen de la radio et de la télévision. Cependant, tout commence, soulignent les évêques, par le fait de ne pas jeter les déchets dans la rue mais dans les poubelles prévues à cet effet.

(CV-XS avec Fides)

Notre revue

Collaborateurs

Rions un peu

-Dans cette prison modèle, dit l'officier à un nouveau prisonnier, tous les détenus peuvent continuer à exercer leur propre travail. Que faisiez-vous avant?

-Hum... On m'apppelait 'pickpocket'!

Saints d'Afrique

On sait peu de la vie de ce prêtre, polémiste et exégète. Il était à Alexandrie avant 640 et plus tard, entre 678 et 689, au temps du Patriarche monophysite Jean III.

Témoignages

Père Désiré Koguapa

Le Père Désiré KOGUAPA, missionnaire combonien, est originaire de Rungu, un petit village de la Province Orientale en République Démocratique du Congo. Il a été ordonné prêtre le 7 octobre 2012. Avant et après cette date il a travaillé au Pérou, en Amérique Latine.

Maman Anne Kalokalo

Si quelqu’un me demandait quels sont les piliers de notre paroisse de Ste. Anne d’Isiro (Province Orientale - RDC), je n’aurais aucune hésitation à répondre : les “Femmes Seules avec Jésus” (FSJ) et celles de la “Légion de Marie”.

Frère Toni Piasini

Le Frère Toni Piasini est un missionnaire italien arrivé en République Démocratique du Congo en 1970. Au cours ses premières années il a travaillé au Diocèse d’Isiro-Nyangara ; mais pendant les dernières 22 années il poursuit son travail missionnaire au Diocèse de Bondo, au nord du pays, à la frontière avec la République Centrafricaine.

Adresse

Av. Métallurgie 2369

Kingabwa - Limete - Kinshasa (RDC)

B.P. 1800 - KIN1