Quand le coffre est ouvert, même le plus honnête est un voleur (Mexique)

Vous êtes ici

Accueil

La Miséricorde

Dans un monde toujours plus marqué par le doute ou par l’imposition d’un Dieu qui aime les kamikazes, il n’y aura plus de place pour la miséricorde.

La Bible nous raconte que le prophète Jonas, après des mois de résistance opiniâtre à la mission que Dieu voulait lui confier : aller à Ninive pour inviter les gens à la conversion, il l’avait finalement accepté. Il se leva et partit pour la grande ville, où il annonça. «Encore quarante jours et Ninive sera mise sens dessus dessous.» (Jon 3,4) A l’étonnement du prophète, le roi décréta un jeûne et se vêtit de sac. Les gens supplièrent Dieu d’avoir pitié et de revenir sur sa décision. Dieu vit leur changement d’attitude, révisa son projet et ne fit pas ce qu’il avait annoncé.

Le prophète Jonas « le prit mal, très mal et se fâcha ». Il se préparait à assister au spectacle de la destruction de la ville. Rien, aucun feu ne tomba du ciel. Alors il critiqua Dieu trop « bon et miséricordieux, lent à la colère et plein de bienveillance ». Il était tellement déçu qu’il désira mourir. Il recommença à fuir Dieu. Il s’installa à l’est de la ville. Là, il se construisit une hutte et s’assit dessous, à l’ombre. Dieu fit pousser une plante qui grandit au-dessus de Jonas de sorte qu’il y avait de l’ombre sur sa tête pour le tirer de sa mauvaise passe. Cette plante causa une grande joie à Jonas. Le lendemain, Dieu dépêcha un ver qui attaqua la plante : elle creva. Sous la chaleur, le prophète demanda encore à Dieu de le faire périr. Dieu le reconduit à la raison: «Tu as pitié de cette plante pour laquelle tu n’as pas peiné et que tu n’as pas fait croître ; fille d’une nuit, elle a disparu âgée d’une nuit. Et moi, je n’aurais pas pitié de Ninive la grande ville où il y a plus de cent vingt mille êtres humains qui ne savent distinguer leur droite de leur gauche, et des bêtes sans nombre !? » (Jon 4,1...11)

Une vérité qu’on retrouve aussi dans la sagesse africaine traditionnelle :

- Dieu voit tout, mais Il baisse les yeux. malgache

- C’est Dieu même qui chasse les mouches de l’animal sans queue. mina (Benin-Togo)

- La pluie de Dieu tombe aussi sur le sorcier. kaonde (Zambie-RDC)

- Dieu est le pourvoyeur du vautour aveugle. bambara (Mali)

Leçon à retenir: Dieu dirige le monde selon une vision ample et généreuse. Comme il a tout créé, il se sent responsable de tout. Jésus l’a répétée à se disciples, en reprenant un texte du prophète Osée : « Allez donc à apprendre ce que signifie: C’est la miséricorde que je veux, non le sacrifice. » (Mt 9,13 et 12,7) Tout l’évangile nous crie qu’il faut dépasser la notion de Justice quand il s’agit de Dieu, et découvrir sa Miséricorde infinie. Les sacrifices risquent de centrer l’homme sur lui-même, sur sa propre perfection; la miséricorde oriente l’homme vers le bien des frères.

Le prophète Osée nous révèle le vrai visage de Dieu : « Je ne donnerai pas cours à l’ardeur de ma colère, je ne reviendrai pas détruire Ephraïm; car je suis Dieu et non pas homme» (Osée 11, 8-9).

Commentant ces paroles du prophète, saint Augustin écrit : « Pour Dieu il est plus facile de retenir la colère plutôt que la miséricorde ».

Ae

Notre revue

Collaborateurs

Rions un peu

-Dans cette prison modèle, dit l'officier à un nouveau prisonnier, tous les détenus peuvent continuer à exercer leur propre travail. Que faisiez-vous avant?

-Hum... On m'apppelait 'pickpocket'!

Saints d'Afrique

On sait peu de la vie de ce prêtre, polémiste et exégète. Il était à Alexandrie avant 640 et plus tard, entre 678 et 689, au temps du Patriarche monophysite Jean III.

Témoignages

Père Désiré Koguapa

Le Père Désiré KOGUAPA, missionnaire combonien, est originaire de Rungu, un petit village de la Province Orientale en République Démocratique du Congo. Il a été ordonné prêtre le 7 octobre 2012. Avant et après cette date il a travaillé au Pérou, en Amérique Latine.

Maman Anne Kalokalo

Si quelqu’un me demandait quels sont les piliers de notre paroisse de Ste. Anne d’Isiro (Province Orientale - RDC), je n’aurais aucune hésitation à répondre : les “Femmes Seules avec Jésus” (FSJ) et celles de la “Légion de Marie”.

Frère Toni Piasini

Le Frère Toni Piasini est un missionnaire italien arrivé en République Démocratique du Congo en 1970. Au cours ses premières années il a travaillé au Diocèse d’Isiro-Nyangara ; mais pendant les dernières 22 années il poursuit son travail missionnaire au Diocèse de Bondo, au nord du pays, à la frontière avec la République Centrafricaine.

Adresse

Av. Métallurgie 2369

Kingabwa - Limete - Kinshasa (RDC)

B.P. 1800 - KIN1